LIVRAISON GRATUITE EN FRANCE METROPOLITAINE

Cochon d’inde, cobaye, chon… tout savoir sur ce petit rongeur adorable !

Le cochon d'inde est un petit rongeur doux et affectueux.

Le cobaye, très apprécié des enfants, fait partie des Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC).

Facile à vivre, avant de l’adopter voici quelques conseils avant de franchir le pas :

qui est-il, quels sont ses besoins alimentaires, comment se comporte-t-il, n’a-t-il que des qualités ou aussi quelques petits défauts … ? 

Cobaye-Chon-Cochon-d-inde-NAC-Adoption-rongeur

Description

  • Nom commun : cochon d’inde, cobaye, chon (pour les intimes)
  • Nom scientifique : cavia porcellus
  • Origine : originaire d’Amérique du Sud où il a été domestiqué par les Incas, il y a près de 3000 ans. Il est arrivé en Europe par des colons espagnols au XVIe siècle
  • Taille : 20 à 25 cm
  • Poids : 500 g à 1,2 kg (mâle) – 700 g à 900 g (femelle)
  • Longévité : 4 à 8 ans
  • Régime alimentaire : herbivore
  • Maturité sexuelle : 10 semaines / 300-400g (mâle) – 6 semaines / 200g (femelle)
  • Premier accouplement : de 3 à 4 mois pour les mâles – de 2 à 3 mois pour les femelles
  • Gestation : 60 à 71 jours
  • Nombre de petits : 2 à 6
  • Nombre de portées par an : 2 à 5 (ne pas dépasser 2)
  • Âge au sevrage : 3 à 5 semaines
  • Particularité : le cochon d’Inde ne synthétise pas la vitamine C. Elle doit donc être apportée par son alimentation pour éviter les carences

Variétés

Il existe de nombreuses races de cochons d’inde. On les classe selon leur couleur, leur type de poil et le dessin ou la répartition de leurs couleurs :

  • Les variétés à poils courts (le couronné ou l’anglais, l’américain, le teddy, le rex)
  • Les variétés à poils longs ou angoras (le texel, le shelty ou silky, le péruvien, l’abyssinien également appelé abyssin, roseta ou aby, le coronet)
  • Les variétés sans poils ou lisses (le skinny, le baldwin, l’agouti)
Cobaye-Chon-Cochon-d-inde-NAC-Caractéristiques-rongeur

Caractéristiques

Ses oreilles sont rondes et dépourvues de poils.

Sa queue est inexistante ou extrêmement réduite.

Ses pattes sont relativement courtes. Il possède 4 doigts aux membres antérieurs, 3 aux membres postérieurs. Ils se terminent tous par des griffes acérées.

Sa tête est située dans le prolongement de son corps, sans cou visible.

Ses moustaches sont de taille moyenne et lui servent à s’orienter dans l’obscurité.

Ses yeux couvrent un champ de 340°. Ils peuvent être noirs, rouges, rubis ou avec des reflets rouges selon la couleur de sa robe.

Ses 20 dents poussent en permanence. Surveillez bien qu’elles ne poussent pas de travers. Votre chon doit toujours avoir du foin à volonté et de quoi ronger afin qu’il puisse user ses dents.

Le sexe de la femelle a une forme de « y » alors que celui du mâle ressemble à un « i ».

Comportement

Il ne mord pas et ne griffe pas. C’est un animal très affectueux qui ne supporte pas la solitude. Si votre petit rongeur vit en solo vous devrez lui consacrer du temps pour des câlins et des bavardages ! Il n’est pas du tout agressif et a besoin de beaucoup de contacts physiques.

Evitez la présence de plusieurs mâles dans la même cage. Si vous faites cohabiter un mâle avec des femelles, il faudra castrer le mâle, afin d’éviter des gestations répétées qui sont mortelles pour les femelles.

Le cochon d’inde accepte très bien la compagnie du lapin nain.

Il sait se faire comprendre par des sons différents :

  • le sifflement pour exprimer sa joie
  • le couinement (des cris aigus et répétés), lorsqu’il réclame de la nourriture
  • le roucoulement bref lorsqu’il est stressé ou qu’il a peur
  • à l’inverse, il roucoulera longtemps lors de caresses

Vous serez surpris de voir qu’il répondra même à son prénom !

Cobaye-Chon-Cochon-d-inde-NAC-Comportement-rongeur
Cobaye-Chon-Cochon-d-inde-NAC-Habitat-rongeur

Habitat

Un cobaye doit vivre dans une cage de 1 m de long minimum et 1,20 m s’ils sont 2. Au-delà, il faudra prendre un enclos ou une cavicage.

Il urine beaucoup. C’est pourquoi il est indispensable d’utiliser une litière absorbante. Vous pouvez opter pour des copeaux ou granulés de bois non résineux dépoussiérés, du chanvre, du lin, de la litière de cellulose, un tapis absorbant ou en laine polaire.

Des accessoires sont vitaux pour votre petit compagnon :

  • un râtelier à foin,  une gamelle pour ses granulés et ses légumes, une gamelle ou un biberon pour l’eau.

Le cochon d’inde est craintif. Offrez-lui un cocon douillet où il se sentira en sécurité (une maison en bois, un coussin doux…)

Fragile et très sensible, placez sa cage à l’abri des courants d’air et éloignée d’une source de chaleur. Il appréciera votre compagnie dans votre pièce de vie.

Cobaye-Chon-Cochon-d-inde-NAC-Alimentation-rongeur

Alimentation

Son système digestif est très sensible. Au moindre signe de trouble digestif réduisez les doses de verdure. En cas de diarrhée, ne lui donnez que du foin et de l’eau en attendant de consulter un vétérinaire. Chaque nouvel aliment doit être introduit progressivement.

Une alimentation adaptée est nécessaire.

  • Le foin est la base de son alimentation. Il doit en avoir à volonté et constamment. Il satisfait son besoin de ronger mais il est également nécessaire au bon fonctionnement de son transit digestif et permet d’user ses dents qui poussent en permanence.
  • En complément, les extrudés ou granulés à base de foin ou de luzerne. Les mélanges de graines ne sont pas adaptés au cochon d’inde. Et surtout pas de céréales, il n’est pas granivore !
  • Donnez-lui en priorité des légumes vert (céleri branche, fanes de radis, mâche, salade, concombre …) ou des poivrons rouges, riches en vitamine C. Les légumes à bulbe ou racines (choux, panais, topinambour…) et les légumes riches en calcium (chou chinois, pissenlit, endive…) sont à donner en petites quantités.

Les fruits (pomme, poire, ananas, fraise, kiwi …) beaucoup plus sucrés, doivent être donnés moins souvent : 1 à 2 fois par semaine.

Les légumes comme les fruits doivent être à température ambiante.

Certains légumes (avocat, fanes de navet ou de betteraves, laitue, poireau, ciboulette …) ne sont à donner sous aucun prétexte ! Renseignez-vous avant de lui donner tout nouvel aliment.

  • Les friandises achetées dans le commerce sont à donner en petite quantité et occasionnellement car elles sont trop grasses et trop sucrées.
  • Il doit toujours avoir de l’eau fraîche et propre à disposition. Pensez à la renouveler tous les jours.

Certains aliments ne doivent pas être donnés aux cobayes. C’est le cas du pain (frais ou rassis), du chocolat, des biscuits …

Sorties

Votre petit rongeur doit pouvoir se dégourdir les pattes quotidiennement dans un espace sécurisé. Ne le laissez jamais sans surveillance.

Lorsque le temps le permet, sortez-le dehors. Il pourra en profiter pour se régaler de l’herbe de votre jardin.

Cobaye-Chon-Cochon-d-inde-NAC-Bebes-rongeurs

Reproduction

  • Les chaleurs chez la femelle apparaissent tous les 15 à 17 jours et durent quelques jours.
  • La période de reproduction peut avoir lieu toute l’année.
  • La gestation dure en moyenne 60 à 71 jours.
  • Les portées comportent 2 à 6 petits pesant entre 60 et 110 g. Les nouveau-nés sont nidifuges (ils quittent rapidement le nid après leur naissance). Ils ont tous leurs poils, griffes et dents et leurs yeux ouverts.
  • Ils commencent à manger de la nourriture solide dès l’âge de 2 jours. Le sevrage intervient quand ils ont atteint un poids de 300 g (3 à 5 semaines).
  • Si votre femelle n’a pas eu de portée avant l’âge de 9 mois, il ne faudra alors pas la mettre à la reproduction, et bien la séparer du mâle.
  • La reproduction n’est pas à prendre à la légère car elle est dangereuse pour la femelle.

Santé

  • Très fragile sur le plan cardiaque, évitez de le prendre brusquement ou de faire du bruit.
  • Malocclusion : ses dents ne s’usent pas assez et il ne peut plus manger. Votre vétérinaire devra les limer ou lui couper.
  • Sensible aux affections de la peau, une bonne hygiène de la cage et la pratique de la quarantaine pour les nouveaux venus permettent de les éviter.
  • Attention aux affections respiratoires (pneumonie). Eternuements, écoulement nasal dus à une exposition aux courants d’air, consultez rapidement votre vétérinaire.
  • Le chon peut manifester une carence en vitamine C. il faut donc lui en donner en complément à la pipette. Elle ne doit pas être donnée dans l’eau de boisson car elle se dégrade rapidement à la lumière. Il existe également des comprimés « friandises » enrichis en vitamine C.
  • Vérifiez quotidiennement que ses crottes sont nombreuses et de forme régulière. Ce contrôle vous permettra de prévenir un arrêt de transit. La diarrhée fréquente chez ce petit rongeur doit être prise très au sérieux. Une visite urgente chez votre vétérinaire est nécessaire. En attendant, donnez-lui uniquement du foin, de l’eau et de la vitamine C.
  • Un surpoids, une litière trop humide, un sol trop dur… peut engendrer une inflammation du dessous des pattes peut aller jusqu’à l’infection et la nécrose des tissus (pododermatite). Les talons sont nus, rougis et peuvent même saigner. Un traitement est inévitable.
  • Des griffes trop longues peuvent devenir gênantes ou risquer de le blesser. Il faut donc les couper régulièrement (1 fois/mois), à l’aide d’un coupe-griffes.
  • Chez les mâles non castrés, il est recommandé de nettoyer régulièrement le sac périanal, pour éviter une accumulation de dépôts pouvant entraîner une infection et à terme une septicémie. A l’aide d’un mouchoir en papier ou d’une compresse humide, écartez les testicules et nettoyez délicatement les saletés accumulées.
  • Si votre petit compagnon est souvent en extérieur, vermifugez-le et traitez-le contre les parasites.

Aucun vaccin n’est disponible à l’heure actuelle pour les cobayes.

Prévoyez une visite de contrôle annuelle chez votre vétérinaire. Il vérifiera la bonne usure de ses dents, ses oreilles et sa respiration.

Dans tous les cas, si vous avez le moindre doute, consultez votre vétérinaire.

Cobaye-Chon-Cochon-d-inde-NAC-Sante-rongeur

Est-ce le compagnon idéal ?

Une fois apprivoisé, votre chon deviendra un petit compagnon très affectueux. Il vous reconnaîtra et saura vous réclamer ses légumes ou des caresses !

Très gourmand, il est nécessaire de le laisser courir en dehors de sa cage sous surveillance et dans un environnement sécurisé pour qu’il ne prenne pas trop de poids.

C’est un petit animal de compagnie très expressif. Il sait parfaitement se faire comprendre. Un roucoulement pour exprimer son contentement, des couinements aigus pour réclamer ses légumes. Lorsqu’il est heureux, il se déplace en sautillant en émettant de petits bruits graves. Mais lorsqu’il grince des dents c’est qu’il est énervé ou qu’il en a assez.

Elever un cochon d’inde demande un bon investissement.

Bien que son habitat et ses accessoires sont bons marché, le budget d’entretien est plutôt élevé en raison de son besoin de verdure quotidienne, de foin en grande quantité et de vitamine C en complément. Outre la visite chez votre vétérinaire, comptez environ 40 euros/mois par chon.

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle
PAIEMENT 100% SÉCURISÉ
Commandez en toute sécurité
LIVRAISON GRATUITE
En France Métropolitaine
SATISFAIT OU REMBOURSÉ
14 jours pour changer d'avis
SERVICE CLIENT
À vos côtés 7j / 7 !

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye
Vous êtes client Amazon ? Payez désormais avec les informations de paiement et les coordonnées stockées dans votre compte Amazon.

Vous avez un compte Amazon ? Connectez-vous avec votre compte Amazon et essayez la commande Express

Connexion avec

J'ai déjà un compte,